Projet de création de franchise dans le secteur de la beauté : joindre un réseau en ligne

Le secteur de la franchise beauté repose solidement sur quatre décennies de développement commercial et constante croissance. Par conséquent, sa réputation n’est plus à faire. Alors que certains embranchements, notamment la parfumerie et les cosmétiques, sont parvenus à des sommets à toute épreuve, d’autres secteurs demeurent ouverts au développement, comme l’épilation et les soins du corps en général. Les possibilités y sont très étendues : coiffure, bronzage, esthétique, institut de beauté, minceur et diététique, optique, dentaire, pharmacie, santé, cosmétique, parfumerie, fitness. Zoom sur la création de franchise du domaine de la beauté.

Les principales catégories de franchises beauté

Les franchises du secteur de la beauté sont réparties en plusieurs catégories :

• La franchise coiffure avec des enseignes proéminentes qui révolutionnent et élèvent la qualité des prestations à des niveaux élevés ;

• La franchise bien être et les instituts spécialisés en soins du corps qui rivalisent d’originalité dans cette déclinaison ;

• La franchise de cosmétique et de parfumerie, représentant le summum de cet art subtil qui consiste à composer des mélanges de délicates fragrances et fins ingrédients ;

• La franchise santé de remise en forme et fitness, un marché qui a le vent en poupe ;

• La franchise médicale qui fournit des soins optiques, de chirurgie plastique, et plus encore.

Découvrez en quoi consistent les immenses possibilités offertes dans ce secteur, en suivant ce lien ac-franchise.com.

Un investissement conséquent

Ce secteur stable et prospère exige un investissement assez considérable. Vous aurez à prévoir un investissement initial s’élevant généralement à 70 000 euros et plus pour établir une franchise de ce domaine. Veuillez noter cependant que la moyenne des investissements des établissements de la beauté s’élève à 150 000 euros.

Ce secteur a l’avantage de ne pas requérir de diplômes. Toutefois, vous aurez à rechercher du personnel diplômé et qualifié pour assurer la mise en œuvre de votre projet. Dans des secteurs comme la parfumerie et les cosmétiques, les expertises s’avèrent très spécialisées.

Une bonne préparation en amont du projet s’impose

Comme pour tous les projets d’affaires, avant d’ouvrir un commerce ou un institut de beauté, il importe de bien se préparer. La première étape consiste à choisir un franchiseur avec minutie. Portez attention au type de contrat et aux avantages offerts par divers franchiseurs avant de porter votre choix. Un critère qui pèse toujours lourd dans la balance des entrepreneurs est la valeur de l’apport personnel exigé pour adhérer à un réseau : cela détermine souvent vers quel secteur ils/elles orienteront leur choix final. Documentez rigoureusement quels sont les détails et conditions à rencontrer concernant le commerce que vous envisagez. Ces éléments consisteront un atout non négligeable lors de la négociation avec le franchiseur. Celui-ci cherchera généralement à obtenir un emplacement visible.