Quels enjeux pour des cours particuliers

Les premiers consommateurs de cours particuliers sont les élèves ayant une performance assez limitée en classe. Réputé pour ces enjeux positifs sur la scolarité des enfants, on oublie qu’ils peuvent aussi avoir une dimension négative. Le plus souvent, c’est la dimension psychologique sur l’enfant qui semble être oublié par les parents, car ces derniers sont captivés uniquement sur les résultats.

Incompréhension du concept même de cours particulier par l’enfant

Impulsés par l’initiative parentale, les cours particuliers sont parfois imposés aux enfants sous forme d’obligation. Ce fait affecte la représentation de l’enfant de ce qu’est alors le cours particulier. Un autre cas peut se pendant se présente c’est aussi l’incompréhension de l’enfant du concept d’aide dans les cours particuliers. Pour que les cours particuliers soient positifs à l’épanouissement de l’enfant, il faut que ces concepts et les objectifs  leur soient explicités d’une part par les parents et de l’autre par l’enseignant. Ce qu’il faut aussi c’est que l’élève accepte de se faire aider tout en prenant conscience de sa situation. Cette autoévaluation est importante pour qu’il soit ainsi perméable à l’enseignement.

Adoption d’une vision péjorative des cours en salle

Généralement, les cours particuliers vont en parallèle avec les cours en salle. Conséquemment, l’élève devra avoir la faculté de les conjuguer. Ce qui pourtant peut se révéler difficile. Voilà donc un des revers des cours particuliers. Dans le cas, où l’élève n’arrive pas à gérer cette situation, certains peuvent lésiner sur les cours fournis en classe. Ce comportement va pourtant va à l’encontre des buts recherchés des cours particuliers. Toujours en rapport avec les cours en salle, l’élève peut développer un comportement développant le complexe d’infériorité par rapport à ces camarades de classe. Voilà, un comportement tout à fait néfaste à l’épanouissement de l’enfant. Mais le cas contraire peut aussi être envisagé. S’en suit, l’anxiété que ressent l’élève face à l’attente des résultats scolaires. En effet, il se sent contraint de fournir à ces parents et son enseignant des résultats excellents.

L’autonomie : un problème à long terme

Faire des cours particuliers signifie se faire suivre et se faire accompagner. Souvent ils durent toute une année scolaire. L’enfant habitué aux cours particuliers est susceptible de vouloir toujours y être inscrit pour les autres années scolaires à venir. Par rapport à son épanouissement, l’on pourra se poser des questions : est-ce par manque de confiance en soi ou du à l’incompréhension du concept d’aide ? Plus grave encore, ce problème peut s’estomper à long terme. En d’autres termes, l’enfant qui deviendra adulte va vouloir toujours du soutien et de l’encadrement pour progresser dans ces études. Les cours particuliers affectent donc la capacité de l’enfant à être autonome.

Articles similaires