Le service à domicile

La plupart des gens âgés optent actuellement pour le service à domicile, surtout lorsqu’ils ressentent le besoin d’être aidé par quelqu’un en raison de certains non efficacité de leur corps, pour des raisons d’âge, d’handicap ou encore de santé. Donc, ce genre de service est surtout important lorsqu’une personne est en dépourvu d’autonomie et qui n’est pas capable de faire certaines choses dont il nécessite.

Le concept du service à domicile

Le service à domicile qu’on connait également actuellement sous l’appellation d’auxiliaire de vie, cherche surtout à offrir de l’aide, « à domicile », à la personne (âgée, handicapée, malade) qui en a besoin. Cette option est aussi valable lorsque la personne ne souhaite pas être admise dans un hôpital ou encore une maison de retraite.

L’auxiliaire de vie lui donc, se doit d’être parfaitement compétent dans ce domaine, qui, actuellement nécessite bien une certification, pour pouvoir opérer ce genre de travail, dont son but est de rendre la vie de la personne beaucoup plus confortable et aisée comme le patient le souhaite. Comme tout employé, l’auxiliaire de vie sera considéré comme un employer par un particulier, où il obtiendra toutes les charges et les services formels venant de la part de son employeur.

Comment reconnaître un bon auxiliaire de vie ?

De nos jours, pour être compétent et reconnu en tant qu’auxiliaire de vie, on se doit d’obtenir le Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale, abrégé par DEAVS, qui sera une preuve formelle que la personne détenteur de ce diplôme est une personne qui a été entièrement formé dans la profession d’auxiliaire de vie et qu’il a à sa disposition toutes les compétences nécessaires pour opérer ses taches.

Même si ce diplôme n’est pas obligatoire pour décrocher le travail d’un auxiliaire de vie, il faut toutefois bien rester sur les gardes et ne choisir que les plus qualifiés, car il ne s’agit pas juste de prendre soin d’un objet mais d’une personne.

Un bon auxiliaire de vie se doit également de maîtriser certaines compétences dans le domaine de la santé, l’hygiène, le régime alimentaire et la diététique, et aussi dans le traitement psychologique.

Ne nécessite pas de diplôme car c’est un certificat qui n’est pas trop demandé par la normalisation collective des employer d’un employeur particulier, pour cela, le travail reste ouvert pour toute catégories de personnes sachant bien s’opérer dans le domaine.
Toutefois, un CQP ou Certificat de Qualification Professionnelle sera exigé, pour faire preuve des compétences professionnelles que l’auxiliaire de vie à acquis.

Les principales missions d’une auxiliaire de vie

En terme générale, l’aide à domicile est surtout basé sur la relève de la personne âgée, c’est-à-dire, s’il cherche à faire des choses, ou encore à entreprendre, mais que ce n’est plus trop possible pour lui de les faire, alors, il pourra compter sur son auxiliaire de vie pour les faire à la place.

Déjà, comme exemple simple, si l’employeur est contraint de rester sur un fauteuil roulant, alors, qu’il veut un peu sortir au jardin, ou encore s’il voudrait monter à l’étage, c’est directement à l’auxiliaire de vie de s’en charger.

Voilà pourquoi, il est dit que le rôle de l’auxiliaire de vie est surtout d’assurer la continuité de l’autonomie de la personne employeur.

—————————————

Plus d’infos sur le sujet de cet article dans les pages suivantes:

vosdroits.service-public.fr

entreprises.gouv.fr