Comment créer une entreprise de services à la personne ?

Le secteur des services à la personne séduit de plus en plus les investisseurs. Cela est surtout dû à l’évolution des besoins des particuliers. Mais comment créer et réussir une entreprise de services à la personne ?

Le secteur des services à la personne : quels sont les domaines concernés ?

Une entreprise spécialisée dans le service à la personne peut proposer différentes prestations à ses clients. L’objectif est de faciliter leurs quotidiens à leur domicile. Les activités sont classées en 3 catégories, à savoir :

  • les services à la famille : ils regroupent la garde d’enfant, l’accompagnement des enfants, le soutien scolaire, les cours à domicile,
  • l’assistance informatique et l’assistance administrative les services de la vie quotidienne: le jardinage, le bricolage, le ménage et repassage, la préparation, la livraison de repas et la livraison des courses
  • les services aux personnes âgées, dépendantes et handicapées : l’assistance aux personnes âgées, l’assistance aux personnes handicapées, la conduite du véhicule personnel, l’aide à la mobilité et aux transports et les soins esthétiques, cliquez ici pour en savoir plus.

L’agrément « services à la personne » est une autorisation administrative exigée pour les entreprises qui prennent en charge les enfants de moins de 3 ans, les personnes âgées et les personnes handicapées. L’entreprise est tenue de respecter les formalités suivantes si elle souhaite obtenir un agrément rapidement : exercer une activité de service à la personne aux domiciles des concernés, avoir en disposition les moyens nécessaires pour exercer l’activité et respecter les cahiers de charges. En tout cas, même si l’agrément n’est pas indispensable pour certaines activités, c’est un gage de qualité et un argument commercial pour convaincre facilement les clients.

La certification et la déclaration : sont-elles nécessaires ?

La certification n’est pas une démarche obligatoire dans le cadre d’un service à domicile. Néanmoins, ce document permet d’attester que les services rendus aux clients respectent une charte de qualité. Elle est réalisée par un organisme indépendant spécifique. On distingue particulièrement :

  • le référentiel de certification des services Qualicert délivré par SGS – ICS
  • la norme « NF Service, Services aux personnes à domicile », délivré par l’AFNOR et
  • la certificationQualisap, délivrée par Bureau Veritas Certification

Par ailleurs, la déclaration facultative est nécessaire pour bénéficier et faire bénéficier à ses clients des avantages fiscaux liés à l’activité. Ce sont généralement :

Le taux réduit de TVA : les entreprises de service à la personne peuvent appliquer un taux de TVA réduit pour toutes les prestations réalisées au domicile des particuliers.

L’allègement de charges patronales : l’entreprise profite d’un allègement total des charges patronales de sécurité sociale sous certaines conditions.

Le crédit d’impôt sur le revenu pour les clients : le crédit d’impôt équivaut à 50% des dépenses engagées avec des limites de plafond.

Les autres informations à connaitre pour la création d’une entreprise de services à la personne

Pour créer une entreprise de services à la personne, il faudrait prévoir dès le départ un investissement assez conséquent. Mais compte tenu du caractère immatériel de l’activité, ce ne sera pas facile d’obtenir un prêt bancaire. Il faudrait donc prévoir des apports personnels suffisants.

Comme toute autre activité, le business plan est incontournable. Ce document vous permettra de déterminer si votre projet est rentable ou pas. Réalisez une étude de marché et analysez la concurrence pour ne pas vous jeter tête baissée dans une activité qui est vouée à l’échec.

Louer un local n’est pas nécessaire, car dans la grande majorité du temps, les salariés seront amenés à effectuer leur travail au domicile des clients : femme de ménage à domicile, assistant pour séniors, aide au repassage à domicile… Le domicile de l’entrepreneur peut très bien faire l’affaire.

Pour offrir des services de qualité aux clients, faites un recrutement sévère et faites signer une clause de non-concurrence aux employés pour éviter les détournements de clientèle.

Pour le statut, vous pouvez créer une SARL, un SAS, etc. Mais quel que soit le statut, vous avez deux options :

  • Être mandataire : si vous mettez le personnel en relation avec les particuliers (femme de ménage, babysitter, etc.), ce sont ces derniers qui sont les employeurs.
  • Être à son propre compte : si vous embauchez des salariés que vous envoyez au domicile des particuliers, alors c’est vous qui facturez les honoraires et encaissez les frais. La rémunération de vos employés est donc à votre charge.
Articles similaires