Aide à domicile : Un métier au service des autres

Maintes personnes âgées ou à mobilité réduite désirent rester chez soi le plus longtemps possible. Ce souhait est désormais réalisable grâce à l’intervention des services d’aide à domicile à travers des professionnels ayant vocation à faciliter la vie quotidienne de la personne dépendante. L’aide à domicile offre des services diversifiés, en fonction des besoins de chaque personne âgée afin de pallier les difficultés de déplacement et de préserver, voire de restaurer l’autonomie de la personne.

Les services d’aide à domicile

Bien que les formations des services d’aide à domicile tels que l’auxiliaire de vie, assistantes de vie, aides à domicile, aides ménagères sont différentes, ils ont des tâches similaires. Toutefois, les auxiliaires de vie sont les plus habilités à stimuler l’activité intellectuelle, sensorielle et motrice de la personne âgée et elles sont en plus mieux qualifiées pour l’aide à la personne.

Les spécialistes de l’aide à domicile de chargent d’aider des personnes à :

  • se lever, se laver, s’habiller, se nourrir, aller aux toilettes, se déplacer dans leurs domiciles, se coucher…

Ils s’en occupent quand elles sont malades, les aident dans :

  • les tâches quotidiennes comme les travaux ménagers, préparation de repas, le linge ou le courses, bricolage, jardinage…
  • les démarches administratives, accompagnement dans les activités de loisir, la vie sociale, les sorties hors du domicile (visites chez le médecin, courses, visites aux amis…), la conduite du véhicule personnel.
  • lessoins médicaux ou paramédicaux.
  • Opérations bancaires sauf avec procuration…

Comment trouver une aide à domicile ?

La première solution est de recourir à un recrutement direct afin de trouver une personne sympathique, mais en tenant toujours compte de la gestion administrative et juridique de la personne recrutée en la munissant d’un contrat de travail, de bulletins de salaire, des déclarations d’URSSAF, des congés payés, licenciement… et grâce au chèque emploi service universel (CESU) toutes ces formalités sont faciles à réaliser. Il est également possible de s’adresser à la fédération nationale des particuliers employeurs ( FEPEM) en cas de besoin.

Le recours à un mandataire

Sur le plan juridique, la personne âgée qui demande une aide à domicile, est un employeur soumis à toutes les obligations que ce statut implique. Mais l’organisme lui facilite la vie en prenant en charge les démarches administratives et juridiques et la continuité du service (remplacements de l’aide à domicile si nécessaire) et en échange, le bénéficiaire, en plus du rémunère l’employé par un salaire et l’organisme par un forfait mensuel ou horaire.

Le recours à un prestataire

C’est l’une des formules les plus simples à réaliser.Contrairement au recours à un mandataire, dans cette formule c’est l’organisme, qui est lui-même l’employeur, et non l’utilisateur du service, qui se charge ainsi de toutes les formalités. Il facture ainsi ses interventions et la personne âgée paye le nombre d’heures correspondant aux services effectués. Toutefois, les intervenants à domicile ne sont pas choisis par l’utilisateur et ils peuvent souvent être changés.

Comment trouver une entreprise mandataire ou prestataire

Il suffit de faire appel au Centre local d’information et de coordination CLIC au Centre communal d’action sociale (CCAS) de la commune concernée ou consulter le site de l’Agence nationale des services à la personne pour trouver une association ou entreprise mandataire ou prestataire qui saura faciliter votre vie quotidienne.

—————————————

Plus d’infos sur le sujet de cet article dans les pages suivantes:

cidj.com

lesmetiers.net

Articles similaires